L'écologie et les énergies renouvelables

Qu’appelle-t-on ressources renouvelables ? Quels sont les différents types de ressources renouvelables ? Qu’est-ce-que l’écologie ? Quel lien existe entre l’écologie et les ressources renouvelables ? Le but de ce présent site est de répondre toutes les questions concernant l’écologie et les ressources renouvelables.

Le purificateur d’airLe chauffage solaire
Qu’appelle-t-on énergie renouvelable

Qu’appelle-t-on énergie renouvelable

Les énergies renouvelables sont des techniques de production d’énergie en transformant les ressources naturellement illimitées, contrairement aux ressources fossiles qui sont limitées. Ces ressources puisées sont disponibles dans le temps ou peuvent se régénérer plus rapidement. Les énergies renouvelables sont contraires aux énergies fossiles qui ont des stocks limités ou qui ne se reconstituent pas à l’échelle humaine telle que le pétrole, le charbon, etc. Par opposition à ces sources, celles employées par l’énergie renouvelable sont l’eau, les rayons du soleil, … Par ailleurs, elles sont aussi nommées comme étant des « énergies vertes » ou encore « énergies propres ». L’impact assez minime de leur exploitation leur a valu une stratégie RSE très efficace.

Quels sont les cinq types d'énergies renouvelables ?

Comme il a été mentionné antérieurement, il existe plusieurs sources d’énergie renouvelable. Selon ces sources, cinq types d’énergies renouvelables existent : l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique, la biomasse et la géothermie. Le point commun entre ces différents types d’énergies renouvelables est de ne pas créer durant l’intervalle d’exploitation d’émission polluante. Par conséquent, elles aident à lutter contre le réchauffement climatique et l’effet de serre.

1- L’énergie solaire photovoltaïque ou thermique

L’énergie tirée par le rayonnement solaire est appelée énergie solaire. Des capteurs particuliers sont employés afin d’assimiler l’énergie du soleil et de la répartir. Il existe deux types d’énergies solaires en fonction du mode de fonctionnement. La première s’appelle énergie photovoltaïque et la seconde se nomme énergie solaire thermique. L’énergie solaire photovoltaïque est captée afin de produire de l’électricité en utilisant des panneaux solaires photovoltaïques. Par ailleurs, ce type d’énergie s’emploie aussi bien domestiquement qu’à grande échelle. Quant à l’énergie solaire thermique, le rayonnement solaire est utilisé afin de chauffer un liquide comme de l’eau pour le cas des chauffe-eaux solaire.

1- L’énergie solaire photovoltaïque ou thermique
2- L’énergie éolienne

2- L’énergie éolienne

L’énergie éolienne est le deuxième type d’énergies renouvelables. Son ancêtre est les moulins à vent. Le principe de cette énergie est comme suit : un générateur est entraîné par l’énergie cinétique du vent qui va produire par la suite de l’électricité. Plusieurs variétés d’énergies éoliennes existent : les éoliennes flottantes, les éoliennes terrestres, … Comme l’énergie solaire, c’est une énergie intermittente. Autrement dit, les éoliennes produisent de l’électricité quand le vent souffle. Malheureusement, par opposition à l’énergie solaire, il s’avère difficile de mettre une éolienne dans un jardin. C’est un système destiné aux grandes installations.

3- L’énergie hydraulique

L’énergie hydraulique fait référence à l’énergie qui s’obtient par l’exploitation de l’eau. C’est une variété d’énergie qui n’est pas contrôlée par la météo. Cependant, elle s’emploie dans une grande production. Elle est constituée par plusieurs matériaux comme les barrages. Le rôle de ces derniers est de libérer des grandes quantités d’eau sur des tribunes dans le but de créer de l’électricité. Cinq types d’énergies hydrauliques existent. Ces variétés sont l’énergie marémotrice, l’énergie hydrolienne, l’énergie houlomotrice, l’énergie thermique et l’énergie osmotique.

3- L’énergie hydraulique
4- L’énergie biomasse

4- L’énergie biomasse

L’ensemble des énergies dégagées par la combustion des matériaux ayant une provenance biologique est nommée biomasse. Ce type d’énergie est constitué par plusieurs matériaux. Il y a par exemple le bois qui est une source ancienne afin de générer de l’électricité ou de la chaleur. Les biocarburants sont également des sources, ils peuvent être gazeux ou liquides et sont obtenus via une transformation de végétaux. La biomasse est considérée également comme source d’électricité, de chaleur et de carburant. Afin de tirer l’énergie de la biomasse, il faut employer des techniques comme la gazéification, la combustion, la méthanisation ou la pyrolyse.

5- La géothermie

La géothermie est le dernier type d’énergie renouvelable. Elle provient de l’extraction de l’énergie située dans le sol. L’énergie est provoquée par la chaleur répandue par la Terre et emmagasinée à l’intérieur du sous-sol. La géothermie peut être utilisée afin de produire de l’électricité ou pour le chauffage. Il est important de souligner que cette énergie renouvelable ne dépend pas de conditions météorologiques ni atmosphériques. Cependant, afin qu’elle soit durable, la vitesse à laquelle cette chaleur est puisée ne doit pas outrepasser la vitesse à laquelle elle voyage dans la terre.

5- La géothermie
Qu’est-ce que l’écologie ?

Qu’est-ce que l’écologie ?

Deux sens peuvent tirer du mot écologie, mais c’est la deuxième signification qui nous intéresse ici. Premièrement, c’est une science qui a pour objectif d’étudier la relation des êtres vivants avec leur environnement et leur manière de vivre ensemble à l’intérieur de l’environnement. Deuxièmement, l’écologie est également considérée comme une manière de penser qui se trouve dans divers concepts. Le but commun de ces courants est d’incorporer les enjeux environnementaux à la vie politique, économique et sociale. La question qui se pose maintenant est à quoi sert l’écologie ? En qualité de science, son but est de comprendre davantage la manière dont les êtres vivants vivent et interfèrent dans l’environnement. Cependant, en étant une pensée sociale et politique, l’écologie vise à protéger la biodiversité, les écosystèmes et l’environnement dans le but de permettre aux êtres vivants de vivre de manière pérenne. Il est important de souligner que l’énergie renouvelable fait partie des techniques afin de vivre de façon durable et en pensant à la vie des générations futures.

Avantages des sources d’énergie renouvelable

Avantages des sources d’énergie renouvelable

Par l’utilisation des sources dites inépuisables, à l’échelle humaine et propre, l’exploitation de l’énergie renouvelable rejette moins de C02 que l’énergie non renouvelable ou fossile. Tel est l’avantage incontestable des énergies renouvelables. De plus, elle ralentit le changement climatique déjà développé par les émissions de gaz à effet de serre. Allons découvrir davantage les privilèges procurés par les énergies renouvelables.

La production d’électricité sans rejet de CO2

La production d’électricité sans rejet de CO2

Comme il a été dit antérieurement l’avantage primaire de l’énergie renouvelable est que durant son exploitation, il produit peu ou pas du tout de CO2. En effet, par opposition au pétrole, gaz ou au charbon, il n’y a pas de combustion. Dans le but de lutter contre le réchauffement climatique, il est plus judicieux de choisir les énergies renouvelables aux énergies fossiles. Cependant, il est important de souligner que ce n’est pas toutes les énergies renouvelables qui ont ce bienfait. En effet, la biomasse issue de la combustion de bois rejette par exemple du CO2.

L’accessibilité et l’inépuisabilité de l’énergie

Le soleil, le vent ainsi que la chaleur de la Terre sont tous des énergies inépuisables théoriquement et à l’échelle de l’être humain. Par ailleurs, ces ressources, notamment la géothermie, le vent et le solaire ne peuvent pas être accaparés par les États afin de réaliser une bonne répartition.

L’accessibilité et l’inépuisabilité de l’énergie
La minorité des impacts environnementaux de l’énergie renouvelable

La minorité des impacts environnementaux de l’énergie renouvelable

La recherche et la prospection de gisements nouveaux à l’exemple des industries gazières et pétrolière ne sont plus à la mode avec l’arrivée des énergies renouvelables. Il est vrai que des matières premières sont indispensables afin de construire les infrastructures nécessaires. Cependant, la réalisation de ces infrastructures n’impacte pas sur l’environnement, car leur fumée ne va pas dans l’atmosphère. Par ailleurs, concernant ces énergies renouvelables, le problème de pollution provoquée par une catastrophe n’existe pas. Enfin, aucun déchet dangereux n’existe également.

La gratuité de l’énergie après la rentabilisation des installations

Après l’amortissement des coûts d’aménagement, une centrale solaire et éolienne génère de l’énergie pratiquement de façon gratuite et sont contrôlées à distance. Ainsi, il n’est pas obligé d’engager une personne à travailler en permanence sur place. Certes, il y a des coûts de maintenance à considérer, mais de manière régulière.

La gratuité de l’énergie après la rentabilisation des installations
La possibilité d’une production d’électricité décentralisée

La possibilité d’une production d’électricité décentralisée

L’emploi des sources d’énergie renouvelable donne la possibilité aux habitants locaux de générer leur électricité à un prix très intéressant. La dépendance des sociétés espacées des centres urbains aux opérateurs d’électricité est devenue faible, car elles peuvent générer leur propre énergie à prix compétitif.

Quels sont les inconvénients des énergies renouvelables ?

Les énergies renouvelables ont aussi des inconvénients. Leur premier inconvénient s’avère être leur coût qui est assez cher. En effet, l’acquisition ainsi que l’installation de ces matériaux requièrent beaucoup d’installations. De plus, la rentabilité de ce type d’énergie dure plus longtemps et peut atteindre plusieurs années. Par ailleurs, comme nous l’avons vu récemment, la majorité de ces sources renouvelables dépend de la nature. Ainsi, une journée sans grand rayonnement solaire ou sans vent peut réduire la production du solaire ou de l’éolien. Par ailleurs, l’un des critiques les plus fréquents faits à l’énergie renouvelable est que leur efficacité énergétique est assez faible. Enfin, le dernier inconvénient de cette énergie est sa dépendance aux matériaux et métaux rares qui ont des réserves limitées.

Quels sont les inconvénients des énergies renouvelables ?

Contactez-nous