Le matériel de mesure d’humidité et d’hygrométrie

Matériel de mesure d’humidité et d’hygrométrie Equipement

Le matériel de mesure d’humidité et d’hygrométrie

L’humidité est l’indicateur principal de salubrité des bâtiments ainsi que de la qualité de l’air intérieur. Comment mesurer donc le taux d’humidité ?

Il existe toute une panoplie d’outils permettant de mesurer l’humidité, habituellement connu sous le nom de «Testeur d’humidité». Aussi appelé mesureur ou testeur d’humidité, parmi ces outils se distinguent deux principaux instruments : les humidimètres et les hygromètres. Ils sont connus pour être les instruments les plus précis dans la mesure du taux d’humidité ambiante ou dans les matériaux. Cependant en aucun cas ces outils ne remplaceront le diagnostique d’un professionnel, bien qu’ils offrent des indications précieuses au diagnostic.

Humidité lorsqu’il s’agit des matériaux

On parle de mesurer l’humidité des matériaux afin de déterminer leur exposition aux infiltrations d’eau ou d’humidité et de déterminer les zones les plus exposées. Déterminer le taux d’humidité des différents matériaux de l’habitation permet de prévenir contre l’installation des parasites moisissures ainsi que la salubrité des lieux et trouver des solutions pour y remédier.

L’humidimètre pour le diagnostic de l’humidité des matériaux

Pour mesurer l’humidité stockée dans les différents matériaux : bois, plâtre, mur…. L’humidimètre reste l’instrument le plus efficace. Il existe deux grandes catégories d’humidimètres :

  • Les humidimètres à système résistif : Aussi appelé humidimètre à points, il laisse des traces sur les matériaux, il est généralement utilisé pour la mesure de l’humidité du bois.
  • Les humidimètres à radiofréquence : permet de mesurer sans dégradation des matériaux l’humidité à près de 20 mm de profondeur et cela par un simple contact.

Le fonctionnement général des deux modèles est relativement identique bien que l’humidimètre à pointe soit plus précis. Certains modèles d’humidimètre combinent les deux techniques.

L’hygrométrie lorsqu’il s’agit de l’air ambiant

On parle d’hygrométrie lorsqu’il s’agit de mesurer le taux d’humidité dans l’air ambiant d’un intérieur. Le taux d’humidité idéal varie selon l’utilisation de l’espace en question. Pour une habitation l’idéal serait entre 40% et 60%. Il nous permet de mesurer la qualité de l’air de l’habitat. Connaître l’hygrométrie de son intérieur nous permet de prendre les mesure nécessaire d’aération afin de palier à un air trop ou peu humidité et évité ainsi les désagréments liés à ça notamment concernant la santé.

L’hygromètre pour mesurer le taux d’humidité ambiant

L’hygromètre est l’instrument utilisé pour mesurer le taux d’humidité de l’air ambiant, il est doté d’une sonde grillagée qui capte l’humidité de l’air ambiant. On distingue deux types d’hygromètres :

  • L’hygromètre mécanique : à ressort métallique ou à cheveux, cet hygromètre mesure l’humidité avec la dilatation du ressort ou du cheveu qui fait bouger une aiguille indiquant ainsi le taux d’humidité dans l’aire sur un cadran. Ce modèle est le moins cher du marché mais aussi le moins précis.
  • L’hygromètre électrique : Aussi appelé hygromètre capacitif, il capte l’humidité de l’air ambiant. Certains modèles dotés d’un thermomètre sont aussi capable de calculer le point de rosée, le point au quel l’air de vient saturer et provoque donc le dépôt de gouttelettes sur les surfaces. Cette donnée est importante pour calculer l’isolation d’une habitation.

Ne tardez plus à faire le bon choix de vos outils pour mesurer le taux d’humidité ou l’hygrométrie de votre environnement en consultant les produits proposés sur ce site www.humidimetre.net.